Par Sal Moriarty
Reignwolf.
Une voix, une guitare, et une grosse caisse !

En ces temps de crise, après le revival blues/garage rock, mené par des duos (The Black Keys et The Whites Stripes), et si la nouvelle tendance était à l’homme orchestre ?

C'est le cas de Jordan Cook aka Reignwolf. Ce jeune prodige canadien d'une vingtaine d'années a déjà joué avec les plus grands, comme BB King ou Van Morrison. Il a été l'un des premiers canadiens à effectuer une tournée en Chine, et fut la révélation du Montreux Jazz Festival en Suisse.

Pour la réalisation de son premier album Seven Deadly Sins, il a été épaulé par Ben Shepherd de SoundGarden, et Matt Chamberlain de Pearl Jam, sous la tutelle du manager d’AC/DC : Alvin Handwerker. Il prépare actuellement son deuxième album qui devrait voir le jour cet été.

Reignwolf propose un blues électrique, un son brut et des riffs efficaces. Un rock qui devrait plaire aux puristes.

A découvrir d'urgence...