Il y a ce je-ne-sais-quoi de flippant dans les photographies d'Amber Rose Ortolano. C'est ce petit quelque chose un tantinet morbide, bigrement envoûtant qui fait hérisser les poils, sans que l'on sache si l'on craint ou si l'on aime. Les femmes paraissent des spectres schizophrènes aussi séduisants que dramatiques, sous leurs voiles de dentelle vieillis. Amber Rose Ortolano folâtre dangereusement avec la lumière recréant ainsi cette certaine langueur capable de bouleverser la perception. Elle fricote avec des ombres aux contours charmeurs. Elle barbote avec des naïades assoupies qui ressemblent de façon troublante à l'Ophélie de Millais. Amber Rose capture l'ensemble de l'être sans oublier l'aura, ce gracieux flou qui échappe si souvent à nos regards apprivoisés.

Amber Rose Ortolano participe au projet 30UNDER30. Ce projet de Photo Boite réunit chaque année 30 photographes féminines de moins de 30 ans, tout autour du monde, pour leur permettre d'exposer leurs clichés.

Crédits photographiques : 30UNDER30 Women photographers. Le site : Amber Rose Ortolano.

amber rose ortolano 1 Capture d’écran 2013-06-25 à 18.33.51 Capture d’écran 2013-06-25 à 18.36.53 amber rose ortolano 2Capture d’écran 2013-06-25 à 18.31.31Capture d’écran 2013-06-25 à 18.33.05ammber rose ortolano 3Capture d’écran 2013-06-25 à 18.33.35Capture d’écran 2013-06-25 à 18.31.24Capture d’écran 2013-06-25 à 18.34.01Capture d’écran 2013-06-25 à 18.33.45Capture d’écran 2013-06-25 à 18.32.46Capture d’écran 2013-06-25 à 18.34.14Capture d’écran 2013-06-25 à 19.03.55