Dans la lignée d'Andres Serrano ou de Brigitte Niedermair, Bettina Rheims fait du trash son électrochoc pour pointer du majeur chrétienté et genres. Le trash pour capter votre oeil, une recette simple, vieille comme le monde. Un racolage parfois efficace.

D'origine française, Bettina Rheims fait sa petite sensation à chaque nouveau projet. L'un des plus connus pour sa violence et son réalisme déroutant, le livre I.N.R.I. Jésus, 2000 ans après... sorti en 1998, a terriblement marqué les esprits. Il est sûrement le plus beau blasphème jamais rendu à la religion chrétienne. Elle prend le symbole, l'apprivoise, en extraie soigneusement le divin pour n'en garder que le sacré. Comme pour mieux l'étrangler, lui arracher la viscère pour enfin, y retrouver l'humain. Bettina Rheims travaille sa belle pâte dans un iconoclasme assumé.

Récemment elle a travaillé sur Paris, sa vie en rose, en sexe et en noir et blanc. En rêve. Elle a réalisé en 95 pour Madonna, une série de photos crues, pop et sensuellement crapuleuses. Une série qui saurait trouver sa place dans Sex, le livre de Madonna sorti en 92, accompagnant l'album Erotica, qui n'a jamais réédité.

Bettina Rheims : le site

6564487589_dced028f35_b7316719670_88fdee749c_bbettina-rheims-madonna-1995-10INRI_Bettina-Rheimsphoto-bettina-rheimstumblr_l6cxc30FwI1qa2ylwo1_r1_5009a56fecb8bab9d00ffed531d7e369890882941a5924.1996.33##SRHEIMS-Bettina-I.N.R.I.-portefolio-1_13_0-670x826RHEIMS-Bettina-I.N.R.I.-portefolio-2_13_0tumblr_m2s3dvZ9Fs1qawyaco1_500