Par Cora Li et HD

tumblr_luxczw2YMI1qzjpp7o1_500 barbie_mepris_godard

Production pantinoise réalisée avec le précieux soutien de la mairie du 12e.

Scène 1 (l'unique)

La scène se passe à l'intérieur d'un mobile-home, en plein jour, dans le "coin nuit". Nabilla est étendue sur le côté, lascive, sur un lit aux draps de couleur parme, imitation satin 80% acrylique, 20% lycra - lavage en machine déconseillé.

Devant elle, allongé sur le dos, un homme de grande taille à la peau tannée, dont on aperçoit seulement l'imposant biceps droit et la main posée sur la fesse gauche de Nabilla, ainsi que la casquette "NY".

En fond sonore passe une musique chaloupée issue d'une compilation de hits du début des années 2000 - incluant des artistes ayant connu une brève gloire grâce à des diffusions estivales sur Skyrock, comme Matt ou les Psy4 de la Rime). Au plafond, on peut apercevoir un miroir composé de 16 carrés Ikéa autocollants, assemblés les uns aux autres et fixés bon an mal an.

Nabilla : Tu me chouffes dans le miroir bébé ? L'homme : Ouaich Nabilla : Tu peux voir mes nouveaux boobs ? L'homme : Ouaich bébé Nabilla : Tu les kiffes mes fake tities ? L'homme : La vérité, ouais, sa mère… Nabilla : Et mon tatoo salamandre dans le dos, tu l'aimes ? L'homme : Grave ma tepu... Nabilla : Et mon anus blanchi, tu l'aimes un peu dans le miroir ? L'homme -Caressant légèrement la zone avec son pouce- : je le check bébé… Nabilla : Tu l'aimes mon anus blanchi ? L'homme : (claquement de bouche) Nabilla : Et mon épilation intégrale, tu la kiffes? L'homme : Trop de trop ma go Nabilla : Nan mais alors allo, allo, bouffes-moi toute entière !

 calendrier-2014-nabila-5

Le miroir tombe du plafond, rompant la poitrine en silicone de Nabilla. Scène d'horreur. Cris.

Nabilla décède étouffée par le liquide jaillissant de sa poitrine.

FIN de la Scène 1 (l'unique)

Prochainement une scène unique de A Bout de pouffe

Crédits photo 2 : Barbiemamuse