Par Sa-de

Je sais qui sait où sont les boites noires, qui contacter ? Baztan, 45 ans, Bayonne

Baztan, vous qui flirtez autant avec les pronoms relatifs qu'avec le conspirationnisme landais, comment pouvez-vous savoir où sont les boîtes noires ? Un si gros dossier confié à un si petit cerveau ? Oui Baz, je me rappelle de vous et vous me fatiguez. Vous croyez avoir mis la main sur "le trésor de Madock" en 2008 (en pensant à Madoff), que vous appeliez Capitaine Madock (la rédaction oeuvrait alors depuis Pigalle - époque vénérable des éditos contre godes). Que vous attiriez mon ire Baztan c'est une chose, mais ne tentez pas l'oeil du Pentagone. Washington pourrait vous confondre avec une ville des Balkans et aucun jambon ne suffirait pour votre rançon.

pastèque-pq9uuq

J'ai couché avec tout le syndic, vais-je payer la taxe foncière ? Amira, 18 ans, Tuile

Je ne sais pas si à Tuile on rigole sous le pommier d'être une catin précoce, mais en ville Amira, ça fait rougir les cigognes. Ces métaphores avifaunes vous montrent dans quel état de fébrilité vous me mettez. Quarante ans de féminisme et voir nos têtards d'héritières s'allonger pour quelque remise immobilière !! Amira, vous avez couché avec tout le syndic, vous payerez la taxe foncière ET l'ablation de vos deux kystes à l'ovaire. Encore une qui va écrire un bouquin que Bayard va publier.

Va-t-on toujours à Courchevel ? Marc, Lyon, 33 ans

Depuis que Michou et le frère de Dalida ont tombé leur fiole de Poppers dans l'eau des waters du Ziodac, Lyon et la capitale boudent Courchevel. Peut-être l'occasion d'un retour de hype me direz-vous à raison Marc, avec aux commandes, par exemple, un Nicolas Bedos grisonnant. Mais ne présageons pas trop vite de la notoriété prolongée de nos intellectuels. La réponse est non, on ne va plus à Courchevel, sauf pour les combats de marmottes. Tuyau sous le manteau Marc : hors saison (printemps/été/automne/hiver), dites à Jamie du chenil sud que vous êtes un ami d'Anna. Soyez sage, ne mentionnez pas mon vrai âge. Vous me remercierez avec les doigts qu'il vous restera.

marmotte

Les camions à pizzas roulent-ils ? Vincent, 29 ans, Clermont-Ferrant

Intéressant comme question, Vincent. Vous qui êtes certainement botaniste spécialiste du sapin pour être passionné par l'affrètement des galettes de tomates surgelées, vous pourrez peut-être répondre à votre tour à ma question existentielle : à qui s'adresser quand on trouve une aiguille dans une botte de foin ?

Est-ce que courir c'est marcher vite ? Céline, 34 ans, Cracovie

Qu'est-ce qui vous fait courir à Cracovie, Céline ? Cet enfant de 23 ans qui n'a pas répondu à votre texto de femme en pleine possession de ses moyens alors qu'il est venu vous chercher et que vous ne lui avez rien demandé à ce crétin indolent comme vous essayez de le faire comprendre depuis cinq jours à votre entourage merdique qui va se marier ou à la pute de boulangère qui ne vous fait jamais crédit alors qu'elle travaille en face de la boutique et que vous êtes une figure du quartier ? Incorrigible Céline, vous me tirez les vers du nez... Je crois surtout que courir, ce n'est pas se retourner. C'est pas de moi, c'est de Boris Yeltsin.

Boris-Yeltsin-Quotes-1

Peut-on avoir la goutte quand on est une femme ? Charles, 31 ans, Bondoufle

De deux choses l'une. Ou bien Charles est effectivement une femme et je me tais, méditant silencieusement sur l'artisanat de Bondoufle. Ou bien Charles est un homme qui croit qu'il est une femme qui a des maladies d'homme. Dans ce cas, je trouve la question parfaitement obscène ! Rappelons simplement à nos plus jeunes lecteurs que la goutte de Charline se situe sur son orteil, pas son prépuce.

Serge Lama est-il encore malade ? Marthe, 53 ans, Béthune

C'est marrant comme les petites gens se sentent concernées par la santé des personnalités publiques. Je dis ça parce que je reçois souvent des textos d'inconnus qui s'enquièrent de mon état. Sachez lecteurs pachydermes de PAS, que contrairement à vous, je tiens une forme olympique. En partie grâce à mes capsules de radis noir et aux révolutionnaires piqûres anales de Goji. Quant à Serge, je m'en tamponne le coquillage, et je dis ça pour faire propre. En réalité, je m'en carre la banane.

Hollande met-il son miel d'oreille sous sa table de nuit ? Karim, 26 ans, Paris

Karim, j'ai publié cette question pour nos quotas. Mais je ne satisferai pas votre curiosité délétère. Après cette affaire de casque, je vous trouve particulièrement gonflé d'évoquer les oreilles du Président.

Pourquoi y a-t-il autant d'anniversaires, genre tous les jours ? Talia, 34 ans, Oullins

Les questions à base de titre de chansons françaises, passe encore (cessez Paola de nous faire parvenir des "Dis quand reviendras-tu ?" et autres "Est-ce qu'avec le temps va tout s'en va ?". Je vous soupçonne de vous cacher derrière le pseudo de Marthe, ce qui fout en l'air nos plans de diffusion à Béthune…). Mais que faire des questions qui sortent du cul après une bagarre d'épinards ? De plus, j'ai suffisamment à faire avec la polémique dans Fricote sur le pica (tendance à manger des cailloux) pour m'intéresser à la fréquence relative des anniversaires de votre vie, Talia. Tiens, au fait, vous avez le même prénom que notre rédac chef. Je ne la félicite pas.

Chwebacca premier ministre ? Et pourquoi pas Chwebacca premier ministre tant qu'on y est ? Ma Hua, 23 ans, Paris

Même chose que pour Karim cher.. Ma Hua (Vraiment ? Cheval-au-thé ?), même chose que pour Karim. Je vous remercie néanmoins pour l'orthographe de Chwebacca, que j'aurais privé d'un "c", comme on jette un "k". Salope de moi.