Dolce & Gabanna GRI-LLÉS

Près d'un milliard d'euros. C'est le montant de la mignonne petite évasion fiscale que Domenico Dolce et Stefano Gabbana nous ont concoctée. En créant une société écran au Luxembourg en 2004-2005, ils ont filouté le fisc italien qui a fini par les rattraper. Les siciliens ont revu leur peine de 18 mois de prison revalidée en appel par Milan.

italian-fashion-duo-dolce-and-gabbana-sentenced-to-prison

Pinault boycotte la charia

François-Henri Pinault, PDG du groupe Kering (Gucci Group, YSL, Balenciaga etc. etc.) et de la fondation Kering for Women, appelle au boycott de la chaîne d'hôtels Dorchester Collection. Ces hôtels appartiennent au sultan de Brunei appliquant depuis début mai la charia. Il ne faut pas trop pousser Mamie dans les latrines du capitalisme. Les boutiques du groupe ne ferment pas leurs portes aux instigateurs de la charia, pouvant toujours en dévaliser les produits.

Terry Richardson blacklisté du Vogue US

Si certains doutaient encore du fait que Terry Richardson "pornographiait" plus qu'il ne photographiait, une nouvelle plainte pour chantage sexuel viendra convaincre les plus naïfs. L'oeil cru de Terry ne sied plus toujours au teint de porcelaine de nos prétendues démocraties modernes. Pas tant que ça dans l'air du temps qui suinte l'MST. Vogue US rappelle à l'ordre son conservatisme bourgeois et blackliste Terry. Qu'à cela ne tienne, Vogue Paris lui refilera toujours du contrat.

Terry Richardson

La fashionweek de Bordeaux annulée

La première fashionweek de Bordeaux pleure un échec cuisant. La préfecture de Gironde a annulé l'événement après une inspection révélant de nombreuses infractions. N'existe pas dans la mode qui veut, chers girondins! Le culte de l'éternelle jeunesse n'admet pas pour autant les coups fourrés concernant les mineurs. Pour dissimuler des infractions, de travail notamment, rien de tel que le contrat bénévole. Pataugeant dans le rêve de la mode, les bénévoles ne les liront même pas jusqu'au bout. Les récits de mode empêchent la conscience immédiate du réel ; un réel bien éloigné des belles étoffes, des jolies couleurs et des détails minutieux, et qui ignore toujours la confection technique.

Un rocher qui fait la gueule

Qu'est-ce qui gêne la famille royale dans ce film sur Grace ? Le travail impressionnant des taxidermistes sur le visage de Kidman ? Le regret de ne pas avoir financé le film pour décider de la bonne version ? Le fait de se rendre compte que le concept de la principauté flirte avec l'enfer ? Que tous se trimballent des traumas que les meilleurs psychanalystes ne sauraient résoudre ? Que le bonheur ne rime pas avec pouvoir ? Que leur mythe ne vaut plus un clou quand se dévoile la misère princière ? Ou mieux encore, que c'est mauvais pour le Grand Prix ?

PHOTO-Nicole-Kidman-se-glisse-dans-la-peau-de-Grace-Kelly-reactualise_portrait_w532

Guerre ouverte : le spectral Saint-Laurent de retour sur les écrans

Dans les journaux, les publicités élogieuses pour la version d'Yves Saint-Laurent de Jalil Lespert s'incrustent sous les commentaires, tout aussi élogieux, de la version signée Bertrand Bonello récemment présentée à Cannes. Au-delà de l'admiration aveugle pour Yves, la beauté d'un plan, le faste de la mode, ne devraient pas réussir à cacher la misère d'un fond de récit manipulé. Si le premier film était un pied de nez à la vérité - tant le Bergé narrateur restait inconnu -, on se moque que le second film soit correct ou mauvais. Tout va bien à partir du moment où le mythe YSL continue de vibrer, fait la publicité nécessaire aux nouvelles dispositions financières de la maison Saint-Laurent récemment installée aux Etats-Unis.

John Galliano de retour

Galliano est de retour, après un pèlerinage en Israël et un mea culpa obligatoire. L'ex-créateur s'est fait récupérer au large de la défaite par des russes toujours au taquet pour récupérer les blacklistés occidentaux. L'ancien de Dior a rejoint l'univers des cosmétiques, une énigme ; plutôt, une dernière chance pour exister dans le cosmos modesque.

John-Galliano-prive-d-Eurovision