Rome, monuments, défilés, spectacles vivants... 0n connaît. Mais la scène rock, hein ?

En banlieue proche de Rome se cachent des enfants-adultes rockabillies à souhait, moustaches frisées par les vents de la rocade, qui défendent leur langue.

drifting2_n

Parmi eux, Uscita 17. Mélange rock, pop et punk qui ne renie pas son passé electro-funk. Federico Tacchia (voix), Emanuele Tacchia (synthé), Luigi Leggio (bassé), Gabriele Gavazzi (guitare) et Carlo Moscatelli (drums) ont décidé de regarder au-delà des registres individuels.

Solo-Buone-Notizie-Cover-HD_bassa

Ils ont choisi l'atome d'une explosion (Mururoa) comme symbole de groupe, affiché ironiquement à l'envers sur leur pochette d'album.

Différents, dans un style plus perfecto-slim jaune : les Drifting Mines. Artistes au style rétro-kitch et à l'inspiration blues, les drifting Mines offre un son suranné et confiant.

Atmosphère western spaghetti, voodoo, honky tonk... Leur rock réveille les morts.

drifting4_n

Leur clip Water o Gazoline est tarantinesque. Adalberto Correale (voix), Andrea Di Giampietro(piano), Carlo Moscatelli (drums) ont ouvert le concert des Babyshambles en 2014.

"Sans la musique, la vie serait une erreur", disait ce fou de Nietzche. Sylvia Lunardo