Les Loulous, voici un petit florilège de groupes en Cats and Dogs histoire de relancer la vieille inimité régnant entre ces deux animaux de compagnie.

Il va sans dire qu'à la rédaction, nous avons déjà choisi notre camp : à la manière d'Ambrose Bierce, nous définissons le chat comme un« automate doux et indestructible fourni par la nature pour prendre des coups de pied quand quelque chose ne va pas dans le cercle familial. » Toute à la différence du chien qui selon Jules Janin est « glouton, coureur, méchant. Lâche et galeux, en somme.» Par conséquent le plus prompt à vivre avec l'homme.

Ce beau moment où la culture rejoint la philosophie canine.