Apparemment, personne n'ose soulever les vrais sujets d'actualité. Et ça c'est moche. People Are Strange - éternel pourfendeur du politiquement correct, du dévoyé et de l'échec - s'insurge.

Risquant la mise au banc par ses confrères, la rédaction de People Are Strange a décidé de militer pour la réhabilitation immédiate de Georgette Lemaire.

Notre point est levé en écoutant Vous étiez belle madame. Une larme coule quand la rivale de Mireille Mathieu entonne "La vie continuera pour nous et voilà tout ". Il est vrai que la vie a continué pour Georgette, loin des projecteurs et des paillettes...

Georgette Lemaire a aujourd'hui 71 ans. Elle aura vécu toute sa vie dans l'ombre de Mireille Mathieu, qui lui a volé la place d'héritière de Piaf. En 1966, elle déclarait dans un reportage intitulé La Guerre des Piaf : "Je ne vis pas une vie de vedette". Et de rajouter, penaude : "C'est moche d'habiter dans 12 mètres carrés".

En 2014, alors que le monde de la chanson et le monde de la finance connaissent une crise grave, Georgette Lemaire ne serait-elle pas, au côté de Mélanchon, LA voix des opprimés ? Georgette va-t-elle enfin connaître le succès mérité ?

Sur la blogosphère, les militants s'indignent :

"Elle est plus vraie que la poissonnière d'Avignon, elle n'est surtout pas téléguidée comme Mireille Mathieu qui est bête à manger du foin et qui ne chante pas mais qui hurle", déclare le figuratif Olivier 14565.

Thierry Cabot, optimiste moderniste, renchérit : "La rivale malheureuse de Mireille Mathieu ne mérite pas le sort qui lui a été réservé. Je suis ravi qu'à travers Youtube on rende enfin justice à son talent".

D'autres, moins nombreux, prêchent l'apaisement :

"Je ne suis pas d'accord de comparer Georgette et Mireille - ce ne sont pas les mêmes interprètes - c'est sûr que Georgette a plus de tripes, mais Mireille a plus de voix" (Papyhub47).

Le blog des amis de Georgette Lemaire, qui fait une utilisation très libre de l'orthographe et des accords grammaticaux, totalise presque 80 000 visites.

Un espoir pour le Front de Gauche ?

L'alcool et la violence conjugale n'ont pas eu raison de Georgette-la-maudite. Elle est d'ailleurs une source d'inspiration pour Véronique Sanson et Bertrand Cantat. Avec pudeur, elle confie au magazine Platine que son mari la "tabassait" et que Pascal Sevran était un profiteur.

Georgette Lemaire a toujours eu l'étoffe d'une grande.

Avec le soutien des Pussy Riot et d'Olivier 14565, nous militons pour que Mireille Mathieu, qui sent l'urine, mange du foin.