Quelqu'un d'autre s'en tape des 30 ans de Canal ? Marge, 19 ans, Paris

Evidemment qu'on s'en tape des 30 ans de Canal, mais le jour où on pourra plus mater le zapping avec sa quiche entre 13 et 14, c'est qui qui va venir pleurer (oui je dis quiqui et, pour une fois, je t'emmerde lecteur tutoyé) ? Imaginez, sans zapping, finis les coups d'un soir aux soirées RFI, on va devoir lire la presse pour faire semblant de connaître l'actu. Vous imaginez Marge, LIRE LA PRESSE ?  Non, évidemment, à votre époque on se greffe une appli sur la dent et on sait que Moubarak est libéré. En d'autres termes, touchez pas aux quiches salopes d'hashtagueuses !!

Pardon Marge, pardon, je suis une toute autre personne depuis que mon médecin parle "intolérance au lactose". Par pitié, laissez Canal se masturber tranquille, ils font ça très bien depuis trente ans, et nous, on se gave de zapping gratis. Et de Gaspart Prout (ça c'est pour quand je craque sur un Kiri sur beurre). Et de Becbéder (ça c'est pour quand je m'affole derrière un verre de lait-fraise chantilly). Pour être constructive, laissez-moi vous dire que je suis beaucoup plus préoccupée par votre point commun avec un personnage américain télévisuel bleu, que par l'âge de raison du PAF. Vos parents fêteraient-ils, dans la plus grande clandestinité, leur 30 ans d'abonnement à Fox ?

o-MARGE-900

Il chante Madonna à la la photocopieuse, porte-t-il des slips ? Antoine, 38 ans, Mende

Antoine, vous me foutez de l'urticaire à cultiver votre air de vieille bique de Lozère. Madonna, c'est fini. Les slips aussi. Quand je pense qu'on a rayé la pertinente question "C'est dur de mourir seul ?" pour garder la vôtre, j'ai envie de m'agrafer le pourtour anal. Et puis, un chien peut bien regarder un évêque ! Et puis, qu'est-ce que vous branlez à Mende ? Donnez-vous une chance d'adopter un enfant !

Mon mec fait des imitations pas drôles, comment lui dire ? Constance, 26 ans, Bergerac

Est-ce qu'il a une sonnerie RnB sur son portable ? Non, alors pourquoi faites-vous chier Constance ? Vous n'avez vraiment de tenace que votre prénom !

Faut-il jeter ses ongles de pied au compost ? Norbert, 52 ans,  

Je profite de l'immondice de Norbert pour faire un point définitif dans les pages de People Are Strange sur les peaux mortes. La rédaction refuse toute question liée aux détritus corporels et autres rejets de liquide douteux. Vos pores et suintements ne nous intéressent pas. Les photos de bobos/bleus/égratignures sur Facebook sont désormais interdites par le droit pénal, sous peine de séquestration cannibalique. S'agissant de l'acheminement des ongles de pied de Norbert, je ne dirai qu'une chose : Norbert, vous me dégoutez. Je suis sûre que vous êtes le genre d'homme à boire le petit lait des yaourts.

Qu'est-ce que vous avez tous avec vos discours ? Jean-Paul, 42 ans, Marseille

C'est intéressant ces questions situées, on sait jamais par quel biais les aborder... Vous vous sentez oppressé par les discours des autres, c'est bien ça Jean-Paul ? Soit. Vous auriez tout aussi bien pu vous sentir attaqué, comme moi, par les gens qui interprètent leur rêve d'escaliers. Mais non. Vous, maestro des calanques, vous avez la paranoïa belle, celle qui rappelle les temps audacieux de la prise de parole en public, du cérémonial politique de l'énonciation du devenir collectif…

Vous ruez dans les brancards des storytellers de la nouvelle heure ! Formidable ! Votre paranoïa est un rempart contre la manipulation, ne l'oubliez jamais, ne baissez pas la garde. Tel que je vous connais, vous êtes en train de (dés)ourdir une conspiration, attaché avec votre casque onusien au pied d'un radiateur. Laissez-moi vous parler franchement Jeanpi, j'ai un faible pour les conspirationnistes. Je les trouve sexys dans leur manière de mastiquer la merde. Eux et les sex-addicts du sud. D'ailleurs quand arrive Noël, je me demande toujours où tout ce petit monde passe le 24.

1022604_986888_460x306

Dit-on encore "loufer" ? Tatiana, 35 ans, Lourdes

"Loufer" ne se dit plus, même à Douarnenez, malgré la persistance d'un abus de la pratique du godet de cidre, aux vertus tout à fait aérophagiques, comme chacun sait. "A deux pieds", pour dire qu'on se voit demain, ne se dit plus non plus, même dans le milieu des commerçants de province ("gousse d'ail" en guise de "goodbye" persiste à Lyon, malgré quelques chahutements). Les "rats" ne se pendent plus dans la "cave" (pour le milieu de la télé-réalité) et "espèce de loukoum" est toléré dans le pourtour parisien encore sensible à ce type de cuisine. Heureusement qu'on a toujours un stagiaire sociologue du langage sous la main. Quand il ne refait pas les lacets, il répond à Tatiana.

Faut-il quitter sa meuf le matin ou le soir ? Pierre, 34 ans, Ile de France

Si j’étais impertinente Pierre, je vous traiterais de polisson. Mais je ne suis pas impertinente et mieux que cela, je souhaite comprendre les hommes. Si la question de la temporalité du cassage de dents vous turlupine, c’est qu’il y a une bonne raison. Quitter sa femme le matin ou le soir ? Très bien. Réfléchissons. La quitter le soir revient à passer une nuit glauque cul à cul avec elle. La quitter le matin vous donne le champ libre pour sortir vos affaires dans l’après-midi. En revanche, le soir, complice avec la fatigue, vous épargnera peut-être une scène de 12 heures, alors que le matin vous expose à d’interminables explications. A tout prendre Pierre, je crois qu’il vaut mieux choisir une option à la Bayrou et la quitter vers 14h, à l’heure du café gourmand.

Les questions pas retenues faute de temps passé à cacher les boules de Noël :

Le sucre, ça se périme ? Diane, 27 ans, Brest

Où peut-on se procurer des élastiques d'appareil dentaire à Paris ? Mathieu, 17 ans, Val d'Oise

Avec l'appli Happn, peut-on aussi baiser la voisine ? Tib, 24 ans, Lyon

Qui gère le Facebook de Mathieu Amalric ? Amanda, 48 ans, Lagrasse