Réponses formulées avec l'aimable contribution de MRG et des cloclos de la rédac (Tatie, Touftouf, Lolot et Gomart).

Cette année, certains vont faire le pont en mai et l'ont déjà fait en avril : est-ce bien éco-citoyen ? Hermione, 38 ans, Vaurenard.

Vous me retirez les mots de la bouche Hermione ! Vous comme moi, et nous sommes certainement des millions, restons dubitatifs face à ces jours fériés qui tombent en plein réchauffement climatique. "C’est le cycle de la vie" diront les fatalistes, "tout fout le camp" rumineront les déclinistes, "ne m'appelez plus jamais France" scanderont les mélomanes. Vous avez raison de maintenir la veille de l'éco-citoyenneté depuis Vaurenard ! Ce qui n'est pas éco-citoyen, non plus, c'est de poser ses RTT les vendredis 26 décembre et 2 janvier, pas vrai ? A mon tour de vous poser une question civique Hermione : vos parents se sont-ils rencontrés devant le Shakespeare's Globe ?

Peut-on mettre des P.s. dans ses sextos ? Bernard, 52 ans, Metz.

Je ne sais pas Bernard, vous baisez avec des chaussettes ?

D’où vient l’expression « tête de gondole » ? Juju, 41 ans, Paris 20ème.

Vous croyiez me coincer avec celle-ci Juju, n’est-ce pas ? C’était sans compter mon amour pour le merchandising haut-de-gamme et la linguistique croisée. "Tête de gondole" vient du latin "tetum", front dense, et de l'italien "gondola", bateau mouche. Ces deux mots castrés chacun dans leur tissu lingual ont fusionné en 1424 à l'arrivée des berbères en Mésopotamie sous le coup d'une érosion syntaxique. Ils signifient depuis, dans toute la région post-occidentale : "présentoir situé à l'extrémité d'un rayon". Vous oubliez que je suis régulièrement invitée aux sauteries de l'EHESS, Juju. Cet enfant singe-savant que je vais élever seule ne sortira pas de la cuisse d'un éboueur !

vincent-cerutti-10607062mzjsj_2058

Quel est le bagage universitaire de Vincent Cerruti qui anime l’euro million ? Adri, 44 ans, Paris 9ème.

Vincent a fait l'école de journalisme de Blagnac. Il est sorti 8ème de sa promo, un peu secoué par le rappel à l'ordre de la CPE débarquée du Mirail. Votre snobisme parisien me fend les reins, Adri. Je parie que vous travaillez chez Sanofi, que vous arrosez de Gasoil votre Audi cabriolet et que vous votez Bayrou sans vous soucier de sa phobie des grands espaces. Merci de ne plus nous écrire.

A quel moment peut-on se considérer au pied du mur ? Patrice.

Si vous étiez fan tétraplégique de Raymond Devos, Patrice, je vous dirais volontiers "quand l'échelle se fait la malle". Si vous étiez historien puceau, je risquerais "en arrivant à Berlin". Seulement je ne sais rien de vous Patrice, et c'est bien là la limite de notre courrier des lecteurs. Je sens une pointe de détresse dans votre question équivoque. Sachez que, pour ma part, je me suis considérée au pied du mur quand ma mère a installé sur son iPhone un reminder de mon cycle d'ovulation. Mais positivons Patrice ! Aucun mur ne saurait être franchi par vos pieds palmés.

liste_Un-portrait-litteraire-de-Lou-Reed_9669

L'inflation de la cocaïne a-t-elle un rapport avec la mort de Lou Reed ? James, 39 ans, Londres.

Oui, tout à fait. Tout comme l'affaire du Watergate est intimement liée à Bernadette Chirac. James, soyez raisonnable, prenez un berlingot de lait et allez faire un footing.

bougie-fondue

Peut-on faire des bougies avec de la cire d'oreille ? Merci. Talia, 35 ans, Lyon.

Je ne sais pas ce qui vous rend la plus séduisante Talia, si c'est ce petit "merci" glissé à nos équipes comme une caresse de printemps, ou vos préoccupations de femme en place qui dévisse la tête du monde. Quoi qu'il en soit, merci à vous pour vos ambitions écologiques. Je ne peux m'empêcher de lire une sous-question d'ordre esthétique et de vous répondre en faisant un détour par la patrie du design, la Suède. Les suédois incubent depuis vingt ans déjà la cire d'oreille de leur nouveaux nés, préfigurant la production de matières naturelles de demain. La France, toujours en retard en matière de recyclage des déchets corporels, se positionne timidement sur le marché du boudin de règles.

Pourquoi dit-on dans cet ordre : salade-tomate-oignon ? Franck, 14 ans, Montpellier.

Moi aussi j'ai été jeune Franck, et je vais vous répondre. Salade-tomate-oignon ? En référence au temps du STO (Service du Travail Obligatoire) que l’intellectuel de 4ème que vous êtes a dû oublier. Si comme nous, vous réfutez l'héritage de la France pétainiste, essayez de commander vos agréments-kébabs dans un ordre différent. La résistance commence par des actions quotidiennes. Permettez-moi un excès de confiance, Franck, et de vous adresser un conseil bienveillant : ne mêlez pas trop la gente féminine à vos considérations métaphysiques du moment, ou votre saucisse risquerait d'être dégarnie pour une longue décennie.

En quelle année est mort Johnny Hallyday ? Sylvie, 26 ans, Cassis.

En 2011. Je vous trouve bien vache de remuer le couteau dans la plaie, Sylvie. Certainement qu'avec un nom pareil vous vous sentez autorisée à fouiller dans les affaires posthumes de feu notre loup du rock. Je vous demande, moi, quand est partie Nana Mouskouri ?

Est-ce qu'au bout de trois ans, le changement, c'est maintenant ? David, 40 ans, Souston.

Je vois qu' on est friand, à Souston, de politique politicienne. Vous faites sans doute référence à la léthargie gouvernementale des derniers mois. Mais le changement, David, n'est qu'une perception temporelle. Mon dernier orgasme date de l'élection de Hollande et j'ai l'impression que c'était hier.

ggjumf

Peut-on faire des notes de frais quand on va aux putes ? Vincent, 28 ans, Cannes

Si seulement on "allait" encore "aux putes", Vincent. C'est fini tout ça. Maintenant, on commande ses 4 minutes sur coqnu.com, on décapsule une bière et on dit "après l'amour, champagne". L'ère du numérique aura bientôt raison des derniers romantiques de votre espèce.