Il semblerait qu'il y ait eu conciliabule entre "copines" pour savoir lequel de mes papiers est le plus nul.

Je vous arrête de suite, amies bêcheuses, tous mes articles sont à chier, chiadés je veux dire - voilà, vous me faites écrire des conneries - et je suis, sur l'échelle de l'excellence, le barreau du haut. Excusez de dire tout fort ce que tout le monde pense tout bas (mon coté Sagittaire), d'aller chercher sous le tapis les rossignols enfouis. D'être le poil à gratter de l'AFP.

Excusez, aussi, d'avoir eu mention AB au bac et de lire sur une base hebdomadaire Le Courrier International.

Savoir que j'empêche Laurence Parisot de dormir sur ses deux oreilles est un moteur pour moi.

Tant qu'il y aura des injustices, je ferai du bruit. Tant qu'il y aura des cons, je serai plus conne.

Avec le recul de l'autobiographe, je crois pouvoir dire que mon travail de recherche prend deux trajectoires :

Les opus "bas les masques" (aussi appelés "à la bonne franquette") qui s'adressent principalement aux femmes et dans lesquels je pose des questions naturalistes comme : « Pourquoi, une fois par mois, sans raison, pue-t-on de sous les bras ? », ou « Pourquoi, quand on se fait l'épilation intégrale du maillot, ne pisse-t-on plus droit ? ». Le retour très positif de mes lectrices me pousse ici à me dépasser.

La deuxième catégorie, moins anthropologique, concerne les questions de société restées trop longtemps sans réponse. Ainsi, Georgette Lemaire trouve-t-elle refuge dans mes pages "coups de cœur" et exprime sa haine contre Mireille Mathieu. Ainsi les injustices faites à feu-Delarue ne seront plus passées sous silence.

J'ai toujours aimé brasser la merde. A quatre ans déjà, je demandais à mon père : « Pourquoi cries-tu sur maman quand elle boit du whisky ? ». Avais-je conscience que je me formais, autodidacte, aux questions de société ?

Aujourd'hui, je vous pose ces questions à vous, citoyens avides d'avertissements :

Existe-t-il une corrélation entre la hausse du taux de suicide en France et la mise sur le marché de l'ampoule à basse consommation ?

L'émission « Les Maternelles » est-elle misogyne ?

Arsène Lupin, s'il s'était appelé Arsène Larcin, aurait-il fait carrière ?

Quel est le contraire en musique d'Adamo ? Timbaland ?

Je finirai sur une affirmation, moi qui les redoute tant : on nous ment, Lou Bega n'est pas mort !

Je vous laisse méditer sur votre chaise à l'intérêt des papiers de People Are Strange et file enregistrer l'ire des martyrs.