Evropi (GR 849, Glitterhouse Records/Shellshock) est le titre du nouvel album du duo gréco-allemand, emmené par la brune Eleni Zafiriadou et l’énigmatique Daniel Benjamin, aka SEA + AIR. Sorti le 7 septembre 2015, Evropi a été enregistré et produit par Tim Bruzon de Wave Machines. Empreint d’une vision musicale unique, le titre Follow Me Me Me propose en avant-première d’explorer toute l’originalité et la particularité de ce curieux duo.

Inspiré à la foi des mélodies baroques de J. S. Bach, de la profondeur et de l’expérimentalisme de la musique allemande des années 70 (Popol Vuh), mais aussi du stadium rock, le son de SEA + AIR surgit comme une vision éclectique des influences du passé. Il y a chez eux un mélange détonnant de tendances pop excentriques à la Owen Pallett et Scott Walker auxquelles s’ajoutent tout naturellement de petites touches de musique électronique, intimement liées à l’instrumentalisation des voix.

Sea + Air press pic_bw_printDanielWeisser

Le duo aime à définir ses propres thèmes sous le qualificatif "Ghost Pop" (pop fantomatique) ; une mixture originale entre les mélodies méditerranéennes d’antan et les instruments exotiques qu’ils accordent à leur sauce. Influencés par la musique grecque ancestrale, ils s’accompagnent d’instruments traditionnels comme la lyre ou le bouzouki. De l’Asie Mineure à la Grèce, en passant par l’Allemagne, SEA + AIR nous compte l’histoire d’un périple à travers l’Europe d’aujourd’hui. "Être nomades, nous dit Eleni, est une tradition de vie longuement encrée en nous. C’est aussi la raison pour laquelle je ne tiens pas en place très longtemps."

Sea + Air press pic_printDanielWeisser

L’âme voyageuse, Daniel évoque l’impassibilité de leur musique : « voyager à travers l’Europe, explorer ces facettes multiples tout en s’y reconnaissant soi-même, cela crée une tension étrange. De la même façon que l’obscurité du passé est en prise avec la clarté du futur, ces expériences sont source d’une angoisse positive pour Evropi. »

Quant au producteur, Tim Bruzon, son engouement pour la création de l’album serait venu après l’écoute de Dear Science, du groupe TV On The Radio. Comme il le raconte, le morceau englobait à lui seul la texture acoustique et électro recherchée.

12072637_10156306704010107_2712958325255632617_n

Au cours de ces trois dernières années, SEA + AIR s’est produit dans plus d’une vingtaine de pays en Europe, aux États-Unis et Canada. Ils seront en tournée en Grande-Bretagne ce mois-ci, en première partie de Duke Special.

En bonus, au lit avec :