"Je préfère l'incinération à l'enterrement, et les deux à un week-end avec ma famille." Woody Allen

Noël, toujours une bonne occasion d'éprouver combien nos proches nous sont éloignés. Il a fallu que j'explique le 24 au soir, pour la seizième fois en trois ans, ce que je fais pour gagner ma vie. Plaidoyer pour un auditoire bienveillant et méfiant.

Entrepreneur ? C'est pas un métier, à peine un statut. Ah, bah disons que j'ai ouvert un concept-store qui distribue un magazine.

L'administration familiale des emplois se concerte, chuchote, tranche : pas un métier. Un métier ça doit se dire en un mot. Comme prof. Ou en deux, comme gestionnaire de patrimoine.

1377215_10152361273170200_527209651_n

Je ressers du vin à mon beau-père qui voit bien que je me noie. Je crois qu'il s'en fiche, lui, de mon titre à rallonge. Peut-être parce qu'il n'a pas financé mes études à Londres. Pas de trêve du côté des gauchos-intellos-conservateurs qui m'ont vue grandir : ils veulent du mot-clé, chic, façon corporate branding.

Je travaille dans les médias. C'est un secteur, pas un métier. Je vois qu'on la lui fait pas, au chercheur en sciences sociales.

Je suis directrice de publication ? Oui mais tu vends aussi des vêtements...

Lassé, mon frère nous embarque sur les rives de sa révolution : il va aménager le grenier en chambre pour les petits et prolonger son crédit.

Ma mère n'est pas dupe. Mignonne féministe reconvertie en tourneuse de chapon, elle veut foutre la petite dernière au chaud : qu'est-ce qu'il manque pour que ton business décolle vraiment ? Avant, elle disait "ton affaire", nous progressons. Il manque tes 50 000 balles de contribution, maman.

Chez nous, l'amour parle le langage du cynisme. Je les adore ces rafistolés au souffle court, mais je me dis qu'on devrait se fréquenter ailleurs qu'autour d'une table. Je préférais quand on se courait après dans le jardin.

Je rentre chez moi, légère comme une écolière qui aurait niqué un truc au Monop'. Noël, c'est fini ! Et on ne s'est pas trop engueulés ! Je mets Kings of Leon à fond. Comme les jours où je sautais sur un lit Erasmus dans une sous-loc' d'Asie et que ma danse croyait rendre hommage au cycle de la vie.

Un footing, et j'aspire la ville. J'ai envie de raturer des murs, de pisser sur les plantes. Faire un bruit tueur de mascarade. Noël, c'est fini ! Et en plus, on ne s'est pas trop engueulés !

Seule devant ma tisane, tranquillement, je me réconcilie avec mes proches.