Deputies s'affirme. Le plus british des jeunes groupes de rock parisien nous mettait sur la piste de l'idylle concluante en 2012 et 2014, en signant deux EP titrés "First date" et "Honeymoon".

Avec Champion sorti le mois dernier (premier clip réalisé avec 2 euros), il est clair que la fille a dit oui, et que les quatre musiciens distillent désormais l'énergie débordante de la confiance. Leur son, moins voluptueux, est plus sec et direct, un peu comme une pichenette. Rencontre avec Sharif, dit "la canaille", le chanteur du groupe.

PAS : On a chanté Champion toute la journée. Elle reste dans la tête ! Ça veut dire quoi le refrain ?

Sharif : C’est un peu un ras-le-bol, en fait. Comme quand tu as bu un coup de trop au bistrot et que tu dis à un mec relou, qui te gonfle depuis 1h30 à te raconter sa vie, de se détendre et que tu n’es pas son pote.

PAS : Pas mal votre concept de t-shirt tournant dans votre premier clip. Qui a eu l'idée ?

Sharif : Au début, on était parti sur un concept de t-shirts mouillés, mais c’est Julien Mablouké, le réal du clip et ami du groupe, qui nous a convaincu du t-shirt tournant. Au final, son idée est bien meilleure.

PAS : Combien la réalisation du clip vous a-t-elle coûté ?

Sharif : Un dimanche.

PAS : Vous en êtes satisfaits ?

Sharif : Grave ! C’était un dimanche plutôt cool.

PAS : Votre musique fricote avec le rock british/US des années 2000. The Rapture, c'est une référence qui vous plaît ou ça vous rend bougons ?

Sharif : On n’est jamais bougon. Et puis The Rapture est une référence plus que flatteuse. Il est génial ce groupe.

PAS : Certains d'entre vous sont potes de fac. Vous vous engueulez toujours pour les mêmes meufs ?

Sharif : Baptiste (batteur) et Tom (guitariste lead) se sont connus à Sciences Po, c’est vrai. Mais à l’époque, je crois qu’ils s’engueulaient surtout pour des Kinder Bueno… Depuis on est tous passés aux Maltesers, ça évite les embrouilles.

PAS : Qui est celui qui dit "One, two, three" avant de commencer à jouer ?

Sharif : On n’est pas trop du genre causant sur scène. Dans les festivals, on nous laisse souvent que 45 minutes. Autant jouer un morceau supplémentaire plutôt que raconter sa vie. La plupart du temps, Bapt tape quatre coups avec ses baguettes et on y va…

PAS : Qui est celui qui mange le plus vite ?

Sharif : C’est sûrement Richard (bassiste). Faut pas se fier à sa taille mannequin, le mec a un appétit d’ogre !

maxresdefault2

PAS : Celui qui fait croire qu'il lit Le Monde Diplo aux journalistes ?

Sharif : Je pense que Bapt le lit vraiment. Enfin, c’est qui le dit…

PAS : Celui qui rentre le plus tard ?

Sharif : Tom, il habite le plus loin.

PAS : Celui qui se lève le plus tôt ?

Sharif : Tom, il habite toujours aussi loin.

PAS : Celui qui dit le plus "chat-bite" ?

Sharif : Tout dépend de l’after-show et de celui qui a bu le plus de shots de téquila.

PAS : Si vous pouviez revivre n'importe quelle époque du XXème siècle, laquelle choisiriez-vous ?

Sharif : Les années 70 à Paris. Pour connaître Jane Birkin jeune…

PAS : David Bowie ou Lou Reed ?

Sharif : Lou Reed.

PAS : Machiavel ou Laclos ?

Sharif : Lou Reed.

PAS : Qu'est-ce qu'il faut vous souhaiter pour 2016 ?

Sharif : Tout ! On veut absolument tout. Le beurre, l’argent du beurre, la crémière, et même la vache. Quoique je sais pas si elle tiendrait dans le van.