Quoi ? Comment ? Un Best Of Web ?!

giphy

Vous n'y croyiez plus, moi non plus mais il est 2h18 du matin et tout à coup, je me dis : "Toufik arrête, tu ne peux définitivement pas les laisser comme ça tous ces petits cons qui t'aiment tant". Oui Lecteur, tu viens tout juste de te faire traiter de con mais pourtant, l'information essentielle de la phrase précédente est "2h18 du matin".

Car figure-toi, Lecteur, qu'au moment où je t'écris, il y a en face de moi un gnome dans son maxicosi qui me fixe avec ses grands yeux ouverts pour bien me faire comprendre qu'il n'a nullement l'intention de se rendormir.

baby

Bien. Puisque je suis lancée et que je vous sens totalement passionnée par mes propos, je vais vous raconter l'arrivée de N°2. Au mois d'août. En pleine canicule. Petit conseil parental : ne pas prévoir de naissance en été. En effet, le nourrisson se transformant rapidement en pin's, vous risquez de suer à gros bouillons.

Avec la chute d'hormones et les serviettes hygiéniques façon " mets-toi donc un matefin dans la culotte, t'auras l'air con", vous aurez vite envie de placer le marmot à l'assistance sociale. Interlude : veuillez trouver ci-dessous un exemple d'avant/après un accouchement.

10

Je disais donc : vous aurez vite envie de les placer à l'assistance publique. Erreur de débutant : si vous savez patienter, votre enfant finira par vous être grandement utile, particulièrement en tant qu'accessoire de mode.

50

Bon après ils grandissent encore et c'est de nouveau la merde, je vous le concède.

46

Bien, je disais quoi ? L'arrivée de N°2. Que je n'ai pas arrêté d'oublier partout. On est tellement habitué à N°1 qui prend pas mal de place...

12799041_1705829656365738_9058381607139642994_n

... Qu'au début j'ai eu tendance à oublier que j'avais un fils. A me retourner dans la voiture et d'être surprise de voir un deuxième siège auto. Ou tout simplement de l'oublier dans la voiture tout court. Et revenir le chercher dans la seconde hein, merci de ne pas alerter les services sociaux. Il était attaché.

buckling
Petit conseil parental : ne jamais avouer en société que vous avez oublié l'existence de votre nouveau-né, ça la fout mal. Par contre, si comme moi vous avez pour habitude de faire des enfants calmes (qu'on a du coup tendance à oublier, CQFD, suivez bordel, je ne vais pas sans cesse vous mâcher le travail), n’hésitez pas à le faire savoir à tout le monde, particulièrement aux parents qui n'ont pas cette chance et qui sont à deux doigts de placer leurs rejetons à l'assistance sociale. Pour ceux-là, voir conseil parental précédent.

Comme vous l'avez compris maintenant, ce B.O.W. est un spécial parents. Du coup j'enchaîne avec une blague totalement dans l'esprit.

15178301_10154167905426158_1746682564539266742_n

Oh et puis une deuxième, c'est cadeau.

8f3cbcee1b94f53b82b557ce186615df

Il est temps que je vous laisse les choubidous, histoire de ne pas trop vous habituer à ma présence, qui sait si je reviendrai. Souvenez-vous bien, on a jamais été aussi proche de Noël.

45
Sélection tweet : pouët pouët.