Fucking monday et fucking tuesday et fucking wednesday et fucking thursday et friday.

La loca-loca-locataire du dessus me rend folle. Elle court, vire et vole. Venue, vue et vainqueure, arpente les planches craquantes de mon plafond, avorte mes nuits, au petit matin, qu'elle voit cinq jours sur sept, immense. Je la déteste et pourtant elle me donne l'impression d'avoir une énergie si grande et si saine que c'est moi que je finis par maudire. Elle me nique mes nuits, mais elle respire la joie. Elle croque la vie, cette minette roquette. Elle se lance d'un bout à l'autre de l'appartement et travaille l'ancienneté des planchers pour mon bon désespoir. Je me dis tous les jours que je vais frapper au plafond, je vais lui parler à travers les lattes, lui dire qu'elle doit se calmer, qu'elle me bouffe des minutes de sommeil, que je vieillis et ne peux plus me coucher à mes heures et me réveiller aux siennes.

Manquerait plus qu'elle s'appelle Aurore, cette pétasse.

IMG_20160902_023425423

Elle pose soigneusement son téléphone en mode vibreur sur le plancher et quand parfois, il me faut cinq minutes avant d'entendre le mien, le sien me réveille plus vite qu'il ne faut pour le dire. Je l'attends au tournant. Je l'espère derrière ma porte. Je la guette par le fenestron des toilettes, et elle vole pour une nouvelle journée de talons, de parfums, de gonzesse. Et je ne l'ai pas interpellée.

Elle m'attendrit avec son insouciance. Si je la lui laissais encore ; la Terre n'a pas besoin de sombrer avec moi.

Mon cœur battait à mille à l’heure, plus rapide que ses venues matinales. Quand j'ai ouvert la porte, j’étais la petite vieille d’en-dessous en peignoir du matin, les cheveux flous et les yeux gros -ou l’inverse-, la suppliant de se réfréner. Lui demandant de me laisser encore quelques trimestres de vitalité. Beaucoup trop souriante, elle avait accepté de ne pas mettre ses chaussures trop avant de quitter l’appartement.

Et quand elle ne se réveille pas, je m’étonne à la guetter. Je cherche l’anomalie. C'est trop calme, presque mort. Je comprends que c’est samedi, elle va me laisser deux jours de répit.

Fucking monday.

Ce matin, avant même que je ne l’entende, j’étais réveillée.

Je l’attendais.

J’attendais l’aurore.