Facebook. Le réseau social qui fait se demander parfois: "à quoi bon être socia(b)l(e)?"

L'enfer c'est les autres ? Et si cet enfer nous zieutait sous tous les angles ?

Les mamans caca-gâteau

Au programme, étalage de nichons-veineux, compte-rendu de pédiatre prolixe, photos de bébé joufflu au teint porcin... À peine sortis de l'utérus, les voilà déjà sur Insta, exposés aux yeux de toutes les langus de putes.

Une biographie en ligne où l'on suit l'évolution de l'animal en temps réel : coliques intempestives, percée de quenottes, caprices chocolatés, varicelle purulente et autres joyeusetés pré-infantiles. Gentilles mamans exhibitionnistes, sachez que je vous aime quand même, vous êtes le point de non retour du swag. Les couches sales, comme le linge, ne se lavent pas en public.

Les gamers fous

40 invitations par jour, pour jouer au fermier attardé ou aligner des sucettes avec des pastilles Vichy.

Pas besoin d'en rajouter.

J'en profite pour passer un message personnel à tous mes contacts – ceux qui insistent constamment pour que je m'adonne à ce genre d'activités chronophages : achetez-vous une gameboy et arrêtez de faire chier. Dernière sommation avant éjection définitive, merci.

Les narcissiques bavards

Inondent le fil d'actualité d'autoportraits retouchés à la truelle et de leurs ongles couleur rose-vomi fraîchement manucurés. Les clichés sont toujours pris sous le même angle, soulignant la bouche en cul de poule et le regard bovin. La plupart du temps en très gros plan (oui car le bras, comme le cerveau, n'est pas assez long pour se prendre en entier). Ndlr : dans cette catégorie de l'inteligentsia du net, on trouve encore les auto-likers.

Les poètes en perdition

Torturés/incompris, ils se sentent obligés de faire partager leurs réflexions et autres vers à leurs trois abonnés. Le fruit de leur branlette cérébrale sans éjaculation n'est jamais repartagé. Big up pour les citations "homemade" façon Revillon : "L'amour, c'est comme une tartine de beurre mais en moins gras".

Les analphabètes proverbiaux

Amis de la langue française, vous avez déjà eu l'occasion de vous écorcher la cornée en vous frottant à ce genre d'énergumènes. Ceux-là mêmes qui rédigent leurs statuts avec leur cul, à croire qu'ils s'assoient sur leur clavier pour taper leurs messages. Cela donne un résultat à base de "Kikoo lol TmTc ke jtm ma bestah sistah 4ever LoooOl". Comprenne qui pourra, quand je vois ça, mon cerveau se froisse comme une page de Bescherelle oubliée au fond d'un vieux cartable.

Les bricoleurs du dimanche

S'autoproclament artistes et essaient par tous les moyens de refourguer leurs créations à leurs contacts/amis de leurs contacts/amis des amis de leurs contacts. Pour sûr, le DIY a le vent en poupe, et les croûtes bariolées aussi : entre le collier en fil barbelé rouillé et le porte-encens en pâte à sel, mon cœur balance.

facebook-vintage-poster-1

Les promoteurs-suceurs

T'invitent à des évènements qui t'intéressent au moins autant que les spectacles de Gad Elmaleh. "Viens festoyer à l'inauguration de l'entreprise de charpente du cousin de mon beau-père". #freecoffee

Big up pour les teufs prévues dans trois jours à 5000 bornes de chez toi.

Les qui se prennent pour Evelyne Dhéliat

Rien de tel pour commencer la journée que les commentaires météo enjoués de chacun.

- "Oh, vous avez vu, il neige !" - "#rainingmen!!!" Ceux là même, sont tout à fait capables d'une analogie entre soleil et amour éternel, ou entre le printemps et les cheveux de l'hirondelle. Chez satan, un sauna brûlant les attend.

Les superstitieux snifers de drames

Vous encombrent la vue avec des chaînes de merde censées sauver le monde. Si tu mets pas la couleur de ton string suivie de ton mois de naissance en guise de solidarité contre le cancer de la vulve, j'vais tout dire à mon père, tu auras 7 ans de malheur sexuel et un dragon déguisé en Johnny Halliday viendra manger tes enfants.

Les #hashtaggers compulsifs : #ohmondieu #cestencoremieuxquedouvrirlesguillemets #onsecroiraitsurTwitter #tropde#tuele# #casselescouilles #ausecours #pournepasécoutercemessagelaprochainefoisappuyezsur##########
Facebook-Vintage-Ad-580x778